La critique peut elle être constructive ?

La Torah nous en joint de faire des remontrances à ceux qui le méritent. Mais les Maîtres du Talmud nous préviennent : Est on capable de critiquer sans blesser ? Mieux vaudrait il se taire ?