Jusqu’à quand jouera t’on sur deux tableaux ?

Sur le mont Carmel, le Prophète Eliahou a reproché au Bnei Israel d’être à la fois croyant en Dieu et idolâtres du Baal. En quoi le fait d’être entre deux chaises est il plus grave que d’être totalement investi dans une voie, fût elle négative ? Extrait d’une Siha du Rabbi de Loubavitch, tome 1, parasha Ki Tissa.