Faire teshouvah sur la teshouvah

La teshouva ne se limite pas aux regrets des erreurs et aux bonnes décision pour l’avenir. Elle concerne aussi la sincérité de cet engagement. Elle est donc un travail sur le cœur pour qu’il devienne intègre et pur. Une fois cet objectif atteint, la Teshouva continue et porte sur la perception et la compréhension du divin. Celles ci peuvent être toujours affinées et améliorées. La représentation du divin que l’on se fait mentalement peut sembler grossière, presque idolâtre, une fois que l’on a progressé. Cette progression n’a de cesse, y compris dans le monde à venir. Rabbi Nahman appelle cela la Teshouva de Olam Haba. Suite du cours sur Torah Vav (#3) du Likoutey Moharan de Rabbi Nahman de Breslev.

Rav Daniel Cohen 01/09/2020